Enfantilles

Faites tomber vos enfants dans la potion magique de cette musique aux rythmes ensoleillés !

Le pianiste antillais Harold Abraham et Isabelle Caillard se sont réapproprié des chansons enfantines du folklore guadeloupéen. Les instruments typiques, steel drums et autres percussions, s’intègrent aux arrangements jazz toniques dans un cocktail métissé...

Plus de détails

  • Ages : 2-3 ans
  • Artiste Enfance et Musique : Caillard Isabelle
  • Artiste Enfance et Musique : Abraham Harold
  • Support : Boîtier cristal - Livret téléchargeable

EMCD498B

3700045232844

14,90 € TTC

En stock

C’est l’histoire d’une rencontre : celle d’Harold Abraham, pianiste, auteur et compositeur d’origine guadeloupéenne et d’Isabelle Caillard, qui initie depuis 30 ans les petits enfants au violon et au chant. Isabelle a mené une véritable enquête pour dénicher des chansons traditionnelles que l’on se chante de génération en génération sur l’île aux belles eaux. Harold Abraham les a ensuite remaniées, pour les amener à nos oreilles sous une forme moderne, rythmique, envoûtante.

Les trois jeunes interprètes aux voix bien assurées, sont issus de la double culture. Ils nous livrent les fruits de ce travail, gorgés de sucre et de chaleur et nous rendent ces mélodies immédiatement familières. L’équipe de musiciens antillais, dirigée par Harold Abraham, partage sa bonne humeur et son swing typique caribéen, donnant une couleur authentique à cet album réjouissant. Isabelle Caillard y apporte son rôle de directrice artistique, sa voix et son violon.

Qu’elles soient traduites ou non, ces chansons possèdent une grande force évocatrice. Le scat, les claquements de mains ou de doigts, nous indiquent que la fête se prépare, que la famille va se réunir, que les enfants virevoltent autour des adultes. Et la langue créole nous devient presque transparente. Car d’ici ou d’ailleurs, les enfants chantent les mêmes enjeux quotidiens : la petite Aliette, qui profite de l’absence de sa maman pour se déguiser avec sa robe et ses talons hauts, les chansons pour se donner du cœur à l’ouvrage… On entonne Siyé Bwa comme, dans d’autres campagnes, on se répétait « Scions, scions du bois ». Et bien sûr, les enfants qui n’ont pas envie d’aller se coucher font tourner leurs parents en bourrique (Blogodo on ti bo) ! Les mélodies dansantes, portées par le piano, les chorus de violon, les percussions et les steel drums, donnent envie de bouger, à peine atteint l’âge de marcher. Mais comme chacun sait, les chansons d’enfance racontent aussi les petits et grands malheurs de l’existence, le passage du typhon, la maison détruite qu’il faudra rebâtir en clouant planche après planche… Ce titre, Klowé Bwa, est interprété, par des adultes, en « waka », une technique de chant qui repose sur une respiration très rapide, très rythmique, qui lui donne un caractère hypnotique.

Cette belle réalisation n’aurait pas été complète sans les illustrations de Sophie Mondésir, aussi lumineuses et tourbillonnantes que les musiques. Les couleurs vives, chatoyantes, agrandissent encore les sourires des enfants. Elles achèvent de construire ce pont culturel entre la Guadeloupe et la métropole, et de nous le faire traverser, en sautillant, main dans la main.

Toutes les chansons sont traduites en français dans le livret.

Musiques

Piste 01 - La pli
Piste 02 - Aliette
Piste 03 - La Nasse
Piste 04 - Mabié
Piste 05 - Cabrit canté
Piste 06 - Bal en ba bwa
Piste 07 - Lapin garen'
Piste 08 - Nwel
Piste 09 - Ting bang
Piste 10 - Siyé bwa
Piste 11 - Klowé bwa
Piste 12 - Maman a fait zim
Piste 13 - Manzé Marie
Piste 14 - Lé pitit' en moin
Piste 15 - A bi kay manman
Piste 16 - Blogodo on ti bo
Piste 17 - Diri dou