Zinimo Zinimo Zi

Vous qui aimez les histoires, écoutez la voix d'Akonio Dolo, conteur venu du pays dogon au Mali, et laissez-vous entraîner dans son univers animalier, burlesque et poétique où l'on rencontre une fourmi gaffeuse, un crapaud-buffle roublard et une ogresse, dame Zinimo, qui a juré de dévorer son fils.

Recommandé à partir de cinq ans et conseillé jusqu'à quatre-vingt-dix-neuf ans.

Plus de détails

  • Ages : 3-5 ans

DCDP108

3700045231847

14,90 € TTC

En stock

Comédien et musicien ayant été l'interprète de Vendredi dans "Vendredi ou la vie sauvage" de michel Tournier, mis en scène par Antoine Vitez, en 1973, maos aussi compositeur et percussionniste auprès de la chanteuse haïtienne Toto Bissainthe pendant plus de dix ans, Akonio Dolo a souhaité faire revivre les contes de son enfance passée sur la falaise de Bandiagara, au pays dogon. Il se souvient : " Le soir, à la veillée, on inventait des histoires sous la clarté des étoiles. Il s'y mêlaient fantaisie et gaieté, mais aussi incantation du mystère de la vie. La musique et la danse ponctuaient les contes."

Transmettre aux jeunes un dialogue avec la nature africaine, sa faune et sa flore, ses symboles et ses secrets enchantements, c'est le projet qui donna naissance à ce CD "Zinimo Zinimo Zi". A partir de l'oralité qui habite Akonio Dolo depuis toujours, un univers animalier tantôt burlesque, tantôt effrayant surgit de la voix envoûtante du conteur qui fait apparaître les personnages de ses histoires en leur prêtant à chacun une tonalité propre, des accents et des variations qui font toute la saveur du CD. Ses qualités de comédiens et musicien concourent pour créer rythmes et couleurs aux histoires. Deux musiciens - un percussionniste Jean-Claude Montredon et un pianiste et arrangeur Eric Vinceno - entrent en complicité avec Akonio Dolo pour camper avec lui l'univers sonore, et la magie opère.

Avec brio, le conteur brouille les pistes, bouscule les idées reçues sur l'Afrique et sa faune et conquiert son auditoire avec humour. Le serpent qui veut des pattes, le jaguar qui sauve une femme, la jeune Awa qui s'enfuit avec le poisson magicien, l'ogresse Zinimo qui forme le projet de dévorer son fils Kolia... On voyage, on frémit, on se régale. Autant de péripéties qui fortifient l'esprit de l'auditeur - de quatre à soixante-dix sept ans - s'identifiant très vite aux héros sortis grandis par leurs épreuves.

Ainsi, les contes deviennent un aliment pour le coeur. Douleur, joie, étonnement, tristesse, toute la gamme des sentiments humains filtrent dans les personnages des contes formant une "fiction rêveuse qui emmène son auditoire dans un voyage au coeur de l'humanité", a écrit le critique Pierre Galaud à propos de "Zinimo Zinimo Zi", au Festival d'Avignon, en 2008.

"A force de raconter des contes, je suis devenu un arbre conteur."

Ou "Pleurer de rire, c'est semer des contes."

Et encore : "Un conte, c'est un message d'hier destiné à demain", confie Akonio Dolo, avec un demi-sourire.

Musiques

Piste 01 - Intro-Soleil et lune
Piste 02 - L'hippopotame
Piste 03 - Chant de circoncision
Piste 04 - Réveil en cascade
Piste 05 - Tambours d'eau
Piste 07 - Le crapaud et la guêpe maçonne
Piste 08 - Serpent veut des pattes
Piste 10 - Comment le jaguar sauva une femme
Piste 11 - Le serpent et la girafe
Piste 12 - Final